GUERRE DU NOUVEL AN

GUERRE DU NOUVEL AN

di Dunia Rahwan

 

Le 31 décembre à 23h59, il reste une minute avant le début de la guerre urbaine. Le feu d'artifice salue la nouvelle année avec des pétards et des explosifs qui, pendant des heures, percent la nuit et nous maintiennent collés au ciel, magnétisés par un spectacle qui, selon les estimations du WWF, cause la mort de plus de 5 000 animaux chaque année, dont de nombreux oiseaux. Mais il existe aussi des jeux pyrotechniques spectaculaires qui respectent les animaux et l'environnement.

 

 

LA NUIT LA PLUS EFFRAYANTE

Les restrictions liées à la pandémie de Covid-19 interdisent les rassemblements, mais il y a fort à parier que cette dernière journée de l'année sera inaugurée par un feu d'artifice retentissant. C'est l'un des moments les plus critiques pour les animaux de compagnie et leurs familles, qui assistent impuissants à des scènes de pure terreur.

La peur qu'un chat ou un chien ressent n'est pas si différente de la nôtre et de notre façon de réagir. Je me souviens du matin du 18 décembre, quand le rugissement d'un tremblement de terre a été clairement entendu à Milan et qu’en un instant nous avons tous couru hors des maisons, dans la rue : immédiatement l'instinct de fuite a prévalu, comme des animaux qui, pendant des millénaires ont associé des bruits forts à des événements dangereux. Le tonnerre annonce des éclairs et un grand vacarme peut être généré par un glissement de terrain, la chute d'un arbre ou l'attaque soudaine d'un grand prédateur. Dans ces cas, la première impulsion de l'animal est de fuir le bruit.

Pour revenir sur les pétards, personnellement je saute de peur et je lance même un cri si cela explose près de moi, surtout si c’est inattendu, mais au bout d'un moment je me souviens que je ne vais pas mourir, je maudis le garçon qui l'a lancé et je me calme, mais un chien, au contraire, lorsqu'il entend un rugissement, ne peut pas se l'expliquer autrement que comme un signal d'alarme clair, et il tente donc de s'échapper ! Il y a certaines traditions que les animaux ne comprennent tout simplement pas...

 

BAISSER LE VOLUME

Pour nos amis domestiques, les feux d'artifice sont dangereux, en particulier pour les patients cardiaques et les animaux âgés, qui risquent de faire une crise cardiaque. Selon le PAW 2020 Animal Welfare Report de PDSA (People's Dispensary for Sick Animals), 22% des propriétaires de chiens britanniques ont un ami à quatre pattes qui craint les feux d'artifice et environ 2,2 millions de chiens britanniques seraient hypersensibles aux explosifs. Bien que les manifestations de stress lors des feux d'artifice soient plus fréquentes chez le chien, elles surviennent également chez un chat sur trois ; dans ces cas, les animaux ont un rythme cardiaque rapide, des tremblements, des attaques de panique, une salivation excessive, une agressivité soudaine et un comportement de fuite avec perte d'orientation. Parfois, en fuite, ils provoquent des accidents de la circulation et se blessent, et il arrive que la phobie des explosifs persiste au-delà de la fin des explosions. Les bruits forts agacent les chats et les chiens avant tout à cause de leur sensibilité auditive, bien plus développée que celle des humains. Nous percevons des sons de 20 à 20 000 Hz, alors qu'un chien peut entendre jusqu'à 40 000 Hz en ultrasons ; par conséquent, ce qui est bruyant à notre oreille, pour lui, c'est un rugissement insupportable. Les chats domestiques sont des super prédateurs avec une ouïe encore plus sophistiquée, capables de percevoir des ultrasons jusqu'à 79 000 Hz, ce qui leur permet de détecter le moindre mouvement de proie dans l'obscurité. Les bruits forts et les éclairs de lumière soudains agacent également les animaux de ferme et provoquent des fuites massives : les animaux se retrouvent souvent contre les clôtures, les véhicules et les bâtiments, tandis que les vaches et les juments gravides traumatisées peuvent faire des fausses couches spontanées.

 

VADEMECUM POUR ANIMAUX DE COMPAGNIE

Si vous vivez avec un animal de compagnie ; chien, chat ou hamster, et que cela vous inquiète, voici quelques conseils pour le protéger le jour de la Saint-Sylvestre, une longue nuit à passer ensemble.

  1. Parlez-en à votre vétérinaire. Si l'animal est inquiet au sujet des pétards, ne lui administrez pas de médicaments pour le rassurer sans consulter le vétérinaire, qui saura vous recommander la meilleure thérapie.
  2. Puce aux chiens, mais aussi aux chats. Grâce au dispositif d'identification sous-cutanée, les fugitifs seront identifiés et retracés, les chats devraient donc en avoir une aussi. Avec des chiens très craintifs, le harnais de secours est recommandé, ce qui met à l'abri de toute tentative de fuite.
  3. Sortez pendant la journée. Avec la lumière il y a moins d'explosions, donc concentrez vos sorties en journée et le soir limitez-vous à la balade pour les besoins physiologiques. Les jours les plus bruyants, gardez toujours les chiens en laisse et évitez les zones « chaudes »
  4. Ne jamais sortir seul. Même si les chiens et les chats vivent à l'extérieur, lors des débordements, il vaut mieux les héberger entre quatre murs. Les animaux ne doivent jamais être laissés dehors sans surveillance et faites attention aux balcons ouverts, ils pourraient tomber dans une tentative désespérée de s'échapper. Les éclairs soudains de lumière peuvent également avoir un effet néfaste, alors fermez les fenêtres et les volets pour bloquer la foudre et étouffer les éclats.
  5. Laissez-le choisir. Soyez patient et laissez l'animal se cacher là où il le juge le plus approprié, même s'il s'agit d'un endroit normalement interdit ou non fréquenté. Laissez toutes les portes ouvertes, laissez-le s'approcher de vous pour se rassurer, et allumez la musique ou la télévision à un bon volume pour masquer les bruits d’explosions.
  6. Détendez-vous. Restez calme pour transmettre votre sérénité à l'animal, ne le chouchoutez que s'il le demande et n'en faites pas trop pour le rassurer. Essayez d'offrir au chien une bonne mastication de viande naturelle, idéale pour gérer les moments de stress.
  7. Bonjour, Police ? En cas de disparition de l'animal, signalez immédiatement la perte à la Police Municipale, ou à un autre corps de police, et avertissez le service vétérinaire public et les chenils de la région.
  8. Partez en voyage. Si vous le pouvez, éloignez-vous des centres urbains pour le réveillon, vos animaux de compagnie vous en seront reconnaissants.
  9. Reconnaissance matinale. Le 1er janvier, les tirs ont cessé mais des fragments de la guérilla sont restés au sol, contenant des métaux lourds potentiellement dangereux pour les animaux. Vérifiez donc les jardins et faites attention à l'endroit où vous les nettoyez.

FireworksBlog_02


ATTENTION À LA FAUNE

Les oiseaux sont les animaux sauvages les plus touchés par les feux d'artifice, rappelez-vous simplement le massacre de 2011 en Arkansas, lorsque plus de 5 000 ictères à ailes rouges (Agelaius phoeniceus) ont perdu la vie à la suite des célébrations du Nouvel An. En raison des explosions, certains oiseaux meurent instantanément d'une crise cardiaque, tandis que d'autres s'enfuient en panique et la nuit, le manque de visibilité augmente le risque de heurter les maisons, les lampadaires et les moyens de transport. De plus, s'ils s'éloignent trop des perchoirs de nuit, ils sont tellement désorientés qu'ils ne peuvent pas rentrer chez eux. Les effets négatifs des feux d'artifice sur les oiseaux font l'objet de la recherche belge. Les oiseaux fuient en masse les feux d'artifice du Nouvel An.Suite à cela, a été faite la quantification de la réaction des oiseaux pendant trois “Nouvel An” consécutifs et la constatation que peu après minuit, des milliers d'entre eux ont décollé pendant au moins 45 minutes pour atteindre des altitudes de 500 mètres : ce sont beaucoup d’efforts gaspillés. Mais lorsqu'il fait froid et que les ressources alimentaires se font rares, toute réserve d'énergie est indispensable pour survivre.

 

UN COUP D'OEIL SUR L'ENVIRONNEMENT

Lorsque les feux d'artifice explosent, ils libèrent de grandes quantités de composés très dangereux dans l'atmosphère, tels que le perchlorate d'ammonium et des métaux lourds tels que l'antimoine, le baryum, l'arsenic et le plomb. De plus, les feux d'artifice étant concentrés le jour de l'an, la somme des fumées toxiques émises en quelques heures fait que les valeurs de poussières fines (PM10) et ultra-fines (PM2,5), responsables de graves problèmes, bondissent à des niveaux illégaux, causant des problèmes respiratoires et cardiovasculaires.

Selon l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), les feux d'artifice en Suisse émettent environ 300 tonnes de poussières fines chaque année, soit 2% des émissions annuelles totales du pays ! Lorsque la fête se termine et que les fumées toxiques sont emportées par le vent, des traces de métaux lourds utilisés dans les teintures restent dans l'environnement pendant des jours et les résidus de feux d'artifice sont dispersés partout, cela chute dans la mer et devient encore plus toxique car l'aluminium au contact avec de l'eau salée peut libérer des substances nocives.

FireworksBlog_03

L'ALTERNATIVE ÉCO

Peu de communes interdisent les pétards, mais l'article 703 du code pénal s'en charge, il interdit d'allumer des feux d'artifice ou de lancer des roquettes « dans un lieu habité ou à proximité, ou le long d'une voie publique ou en direction de celle-ci », avec une peine « d'une amende pouvant aller jusqu'à 103 €", tandis que "si l'infraction est commise dans un lieu où il y a un rassemblement ou un complot de personnes, la peine est un emprisonnement pouvant aller jusqu'à un mois". Bref, les tirs de canons seraient interdits...

Pour les purs et durs, il existe pourtant des solutions plus respectueuses des animaux et de l'environnement, comme les feux d'artifice "silencieux", qui réduisent le bruit au minimum sans être spectaculaires. Les Canadiens ont apprécié l'alternative à Banff, une station balnéaire du parc national des Montagnes Rocheuses, pour réduire l'impact des festivités sur la faune de la région, où vivent des ours, des orignaux, des loups gris, des cerfs et des bisons. Sur le net il existe aussi des jeux pyrotechniques silencieux vegan, qui ne sont pas testés sur les animaux, ne les blessent pas et ne libèrent pas de substances toxiques.

La nouvelle frontière des feux d'artifice, cependant, est représentée par des drones silencieux et écologiques. Dans les Firefly Drone Shows, de 100 à 300 drones équipés de lumière colorée composent des chorégraphies articulées dans le ciel qui reproduisent fidèlement les formes et les couleurs des feux d'artifice traditionnels. Une performance extraordinaire accompagnée d'un immense silence.

La nature vous remercie.

 

En plus savoir :
Chiens et chats, lors des feux d'artifices du Nouvel An : comment les rassurer ?

Leave a Comment